Dans une conférence de presse animée au quartier général de l’État major général des forces armées de la République démocratique du Congo, le porte parole de l’armée est monté au créneau pour fustiger toute tentative de politisation sur la délocalisation du Quartier général des FARDC.

Selon je général Léon Richard kasonga, les officines politiciennes sont activées dans le but d’intoxiquer les éléments des forces sur la problématique liée à la délocalisation du Quartier général.

<< Les auteurs de l’appel à la révolte des militaires dans les réseaux sociaux doivent savoir que leur brouhaha ne passera pas , qu’ils œuvrent au contraire à la solidification et au renforcement des liens entre vaillants combattants des FARDC dont les succès militaires,les revers infligés aux hors-la-loi à l’est du pays résultent de la combinaison de la combativité de nos militaires>>, a rappelé le porte parole de l’armée congolaise.

Par ailleurs, Richard kasonga précise dans que pour leurs fonctionnements harmonieux, les FARDC reçoivent diverses allocations financières logistiques techniques et structurelles débloquées continuellement de manière interrompue en fonction des contingences sécuritaires et des besoins stratégiques exprimés par l’état major général.

S’agussant de la politisation de la délocalisation du Quartier général des Forces armées,Richard kasonga rappelle que le contexte politique actuel n’a rien à voir avec cette délocalisation.

<< En 2009 déjà l’EMG, avaim’ont ngaliema , site présidentiel , le DAIPN et le terrain CPA et je plateau de Bateke avaient également été retenus en 2014, puis rejetés par la commission ad hoc >>, soutient-il , avant de mettre en garde tous les tireurs des ficelles dans ce dossier opéré dans le cadre de la planification stratégique.

<<Nous lançons un appel en direction des opérateurs politiques de tous bords à s’abstenir d’épiloguer sur les forces armées et d’adresser des invectives au commandement de forces armées>>, a prévenu Richard kasonga sous un ton menaçant.

Faustin Kalenga

By 24news