Dans un mémo adressé au sénateur à vie, la conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), se dit préoccupée de la situation qui prévaut au pays et demande à Joseph Kabila d’accepter la révisitation de l’accord de coalition FCC-CACH.

<< Nous sommes convaincus qu’avec la dynamique actuelle du pays ,nous ne pouvons attendre une reconstruction du pays. Il y a nécessité d’une solution politique qui devra tenir compte des principes suivants : le bien-être de la population,la sécurité nationale, le respect de la constitution, la stabilité nationale et l’intégrité territoriale >>, a suggéré Monseigneur Utembi.

Par ailleurs, le président de cette influente structure de l’église catholique impliquée dans les dossiers politiques, dit constater malheureusement la régression de la population suite aux differnds qui opposent les membres de la coalition à la cherche des positionnements politiques.

<< il sied de mentionner que ces disputes au sein de la coalition ne portent pas sur les divergences dans les solutions à trouver pour répondre aux défis auxquels est confronté le pays mais plutôt sur le positionnement politique.>>

C’est dans ce contexte que les pères de l’église catholique se disent disposés à offrir leurs bons offices pour tout accord qui ira dans le sens du bien-être de la population.

Rappelons que après avoir été reçus par le chef de l’État, les évêques de la CENCO ont rencontré Joseph Kabila, Martin fayulu et le premier ministre pour tenter de trouver une solution à l’actuelle crise qui secoue le pays.

Faustin Kalenga

By 24news