Devant les femmes de son parti Convention des Congolais Unis (CCU), ce samedi 14 novembre 2020, l’ancien porte-parole du gouvernement qui dit être venu rendre compte à ses collaborateurs de la deuxième retraite du FCC tenue à safari Beach, a qualifié d’immorale l’idée de la requalification d’une nouvelle majorité en pleine législature.

<< La recomposition de la nouvelle majorité parlementaire en pleine législature est non seulement immorale parce que cela viole les règles de l’art mais aussi illégale parce que les dispositions légales ne le permettent pas>>, a poignardé Lambert Mende qui préconise l’accord FCC-CACH comme l’unique Voie de sortie de crise pour éviter tout dérapage et toute instabilité au pays.

Rappelons que dans les couloirs de la présidence de la République pendant ces consultations, l’unique chanson ou leitmotiv est la requalification de la majorité parlementaire à travers la nomination d’un informateur.

Faustin Kalenga

By 24news