Le monde fait face à la deuxième vague de Coronavirus qui met à genou l’Occident. Le Docteur Moyembe a alerté le gouvernement congolais pour prendre des précautions face à ce fléau, au cours d’une rencontre de l’équipe de riposte à la primature présidée par Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier Ministre.

Au sortir de ces pourparlers, lee Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Gilbert Kankonde, a déclaré qu’il s’est agi de réfléchir sur des mesures à prendre afin de faire face à l’alerte lancée par le Docteur Jean-Jacques MUYEMBE, Secrétaire Technique du Comité Multisectoriel de riposte à la COVID-19 en RDC, sur la deuxième vague de la pandémie à la COVID-19 en Occident, et qui touche à nouveau l’Afrique, cette fois-ci par le Kenya.

L’epidemiologiste congolais Muyembe a également démontré qu’à ce jour, les cas de COVID-19 au pays, commencent à augmenter, même si la létalité reste faible. A cet effet, le Chef du Gouvernement Central, Ilunga Ilunkamba, a convié les membres du Comité Multisectoriel de riposte à la COVID-19, à cette réflexion approfondie pour que l’Exécutif central arrête des nouvelles stratégies dès ce Mercredi, a déclaré le VPM G. Kankonde.

Le Gouvernement congolais tire encore la sonnette d’alarme, et appelle toute la population congolaise au respect des gestes barrières ( port du masque, lavage des mains et distanciation sociale), parce que la fin de l’État d’urgence ne signifie pas la fin de la pandémie à la COVID-19, a souligné le VPM en charge de l’Intérieur Sécurité et Affaires Coutumières.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news