Devant la presse ce lundi 16 novembre 2020 dans sa résidence et rapportant quelques faits réalisés dans le cadre de ses activités parlementaires , dont un match de Football organisé le week-end dernier réconciliant ainsi les jeunes desouvrés de Matete à Kinshasa, le député national Daniel Safu en a profité pour apporter son soutien aux consultations initiées par Félix Tshisekedi pour le bien du Congo.

<< Je soutiens les consultations pour le bien du pays et non des individus et pour la consolidation d’un état de droit >>, a lâché L’élu de Mont Amba sous un ton déterminatif, avant dénoncer ce , qui pour lui, justifie cette prise de position ce jour.

<< Je sais que beaucoup ne vont pas me comprendre. Mais pour l’intérêt du pays , je crois que je dois soutenir ces consultations pour former cette union sacrée avec Félix Tshisekedi avec qui nous avons combattu dans l’opposition. Deux ans pendant je suis très radical envers lui pour exiger la rupture avec Joseph Kabila. Mais si aujourd’hui avec cette union sacrée je me rends compte qu’il en entrain de rejoindre le combat noble de Lamuka , ce n’est que normal que je soutiennes ces consultations. >>

Se réclamant toujours de lamuka, l’élu du peuple dit respecter l’opinion de chaque leader de sa plateforme et se réserve de tout commentaire quant à ce.

<<. Je précise que la décision que je donne ici n’engage que moi et ma personnalité ; au sein de Lamuka nous avons plusieurs tendances, ce qui est tout à fait normal. Mais chacun est libre d’émettre son point de vue. Comme leader et initiateur d’un nouveau leadership, j’avais aussi l’obligation de me prononcer sur ce sujet de haute portée.>> Soutient-il.

S’agissant de la nouvelle majorité que serait en train de recomposer Félix Tshisekedi, Daniel Safu dit constater ce qui va se passer après le discours du tprésident de la République sanctionnant les consultations et en tirera les conséquences les plus rationnelles pour le bien du pays.

<< Nous entendons parler d’une majorité qui peut basculer d’un bout à l’autre. C’est des choses qui peuvent arriver. Moi je suis de Lamuka et j’y reste, Félix Tshisekedi doit nous aider à changer ce pays pendant son mandat, S’il lui faut une majorité pour le faire, nous allons l’aider avec notre opposition républicaine>>, a-t-il martelé.

A noter qu’au sein de la coalition Lamuka, les violons ne s’accordent pas entre les leaders de cette plateforme politique au sujet des consultations. Si pour Katumbi et Bemba, ces consultations peuvent aboutir à quelque chose , Fayulu et Muzito de leur côté continuent de brandir la feuille de route de Lamuka comme seule voie de sortie de crise.

Faustin Kalenga
Ok

By 24news