Ils sont au total 21 pêcheurs congolais de la pêcherie de Kyavinyonge en territoire de Beni dans le Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo), qui ont été torturés par la marine Ougandaise, la nuit de lundi au mardi 17 novembre 2020.

L’information est livrée à 24newsagency.com ce mardi soir par Mbusa Kavasya Noé, représentant du comité des pêcheurs qui indique qu’outre ces pêcheurs torturés, au moins cinq pirogues de pêche et environs 7 moteurs hors-bord ont été emportés.

Celui-ci condamne ce enième cas de torture des pêcheurs congolais par la marine ougandaise et plaide pour la fixation des limites lacustres qui sont toujours à la base des mesententes entre les pêcheurs de ces deux pays.

GK

By 24news