Ce n’est plus qu’une question de mois avant le retrait définitif de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) dans l’espace Kasaï.

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC et coordonnateur humanitaire a déclaré que l’espace Kasaï est prêt pour le retrait de la MONUSCO dans cette région. David Mclachlan-Karr l’a fait savoir, au terme d’une visite de trois jours dans cette partie de la RDC.

«Je crois que oui, la région est prête pour le retrait de la MONUSCO. On va finaliser le retrait dans les prochains huit mois. Mais, je crois qu’avec le lancement de nouveaux programmes pour le Kasaï à partir de janvier de l’année prochaine, on va vraiment avoir une feuille de route pour renforcer l’assistance dans ces cinq provinces », a affirmé le coordonnateur humanitaire cité par la radio onusienne.

Le coordonnateur a fait noter que le Kasaï reste une zone post-conflit et demeure une zone fragile. Selon lui, le retrait des éléments de la Monusco se fera progressivement dans cette zone. «Nous devons assurer que nous allons renforcer la présence du système des Nations unies ici au Kasaï. Ça veut dire les agences, les fonds et les programmes du système. On va travailler avec les bureaux ici pour renforcer notre programmation pour le développement des cinq provinces du Kasaï», a-t-il fait mention.

Armel Langanda

By 24news