C’est le nom parmi les plus cités pour diriger les affaires étrangères sous la première administration de Joe Biden. Cette afro-américaine, ancienne ambassadrice des Etats-Unis aux Nations-Unies, Susan Rice est de plus en plus pressentie comme secrétaire d’état dans un contexte où le nouveau Président voudrait accorder beaucoup plus d’espaces aux femmes dans son administration.

Susan Rice, née le 17 novembre 1964 à Washington, D.C., est une haute fonctionnaire américaine. Spécialiste en politique étrangère, elle a été ambassadrice auprès des Nations unies de 2009 à 2013 et conseillère à la sécurité nationale de 2013 à 2017 sous la présidence de Barack Obama.

Bien que ce soit son nom qui revient dans les conversations des proches du Président, d’autres noms tels que  le sénateur Chris Coons, compté aussi dans le cercle d’amis du président élu, âgé de 57 ans, est lui présenté comme un candidat plus consensuel. Son poid politique n’est pas à négliger. Il est membre de l’influente commission des Affaires étrangères, il coopère régulièrement avec ses confrères républicains. L’on retrouve aussi parmi les candidats potentiels à ce poste le sénateur Chris Murphy, plus proche de l’aile gauche du parti démocrate, et le diplomate William Burns qui fut numéro deux du département d’Etat sous Barack Obama.

 

La Rédaction

By 24news