Dans un communiqué rendu public dans la soirée de jeudi 19 novembre 2020,la direction générale de migration dit constater une campagne d’intoxication après la fermeture d’un cachot dit clandestin par le ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde Malamba.

Selon la DGM, il est possible que son service s’occupant des frontières et des étrangers, puisse posséder des cachots dit de transit pour des expatriés en situation d’irrégularité, et cela dans le but de procéder au contrôle ou détention préventive de toute personne en situation non en règle. C’est dans ce contexte que le cachot réputé clandestin doit trouver son sens , précise le communiqué.

Par ailleurs, la Direction générale de migration dit comprendre la visite du Vice premier ministre en charge de l’intérieur Gilbert Kankonde Malamba et estime que la médiatisation de sa descente a outrepassé les limites, et dénonce ce qu’elle qualifie d’intoxication médiatique.

A noter qu’au cours de sa visite au futur siège de la DGM dans la commune de la Gombe, Gilbert Kankonde avait ordonné le 18 novembre dernier la fermeture de cachots clandestins où l’on a retrouvé plusieurs détenus expatriés.

Faustin Kalenga

By 24news