Joseph Godé Kayembe PCA de la LIZADEEL a déposé ce lundi 23 novembre une plainte au parquet général près la cour de cassation accusant le ministre Willy Bakonga d’œuvrer pour saboter la gratuité de l’enseignement de base.

<< Nous sommes là venus déposer notre plainte en tant que LIZADEEL qui œuvre pour la défense des droits des enfants et des élèves auprès du Procureur général près la cour de cassation pour qu’il daigne interpeler le ministre Willy Bakonga visiblement déterminé à saper la gratuité de l’enseignement>>, a soufflé à la presse Joseph Godé Kayembe, qui se veut déterminé à en découdre avec ce sabotage.

<< Depuis l’époque de Kabila le père, Kabila fils, nous avons mené le plaidoyer pour obtenir cette gratuité sans succès. Aujourd’hui que le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a levé l’option de cette gratuité, grande est notre surprise de constater que nos autorités n’ont pas le cœur de chair.>>

Par ailleurs,le PCA de la LIZADEEL dit détenir des preuves probantes qui attestent ce sabotage.

<< Je vous informe que le ministre s’est organisé avec le Secrétaire général du SECOPE pour multiplier les fausses nouvelles unités afin de combattre cette gratuité. Aujourd’hui,nous avons découvert près de 61milliards de Francs congolais dans le placard du ministre de l’EPST, ils méritent d’être interpelés.>>

Dans la foulée , Joseph Godé Kayembe dit poursuivre avec son initiative jusqu’à obtenir gain de cause. Mercredi , il compte se rendre avec son équipe au cabinet du premier ministre avant de chuter à la résidence du cardinal Fridolin Ambongo dont il dénonce une main noire dans les revendications des enseignants des écoles catholiques.

 

Faustin Kalenga

By 24news