Deux mesures obligatoires viennent d’être prises par le gouvernement congolais. Il s’agit du port obligatoire et correct du masque et l’interdiction des veillées mortuaires dans la ville de Kinshasa. C’est dans l’objectif de lutter contre la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 en République démocratique du Congo. L’annonce a été faite par le commissaire provincial de la Police, le général Sylvano Kasongo.

Cette décision tombe suite au rapport présenté par la grande équipe de la riposte contre la pandémie, dirigée par le Docteur Jean-Jacques Muyembe. La ville de Kinshasa actuellement est considérée comme le vrai centre des cas déclarés positifs à la maladie.

Pour rappel, le bulletin technique épidémiologique du mardi 24 novembre renseigne que sur les 55 nouveaux cas confirmés, 46 ont été enregistrés à Kinshasa. D’où l’importance de multiplier les stratégies pour contrer ce retour en force de la maladie dans la ville de Kinshasa, le siège de toutes les institutions de la République.

Selon le communiqué de la Police, un déploiement des forces de l’ordre sera observé dès ce jeudi 26 novembre sur toute l’étendue de la capitale. Un contrôle strict de ces décisions sera observé par les agents de l’ordre.

Armel Langanda

By 24news