La Direction Générale des impôts est en phase d’un exploit financier en terme de mobilisation des recettes de l’État selon le rapport des instances financières de la République dont l’IGF. La DGI aura réalisé une grande performance en terme de mobilisation passant ainsi de 7 milliards habituels à 12, avec le grand esprit managérial impulsé par son Directeur Général Barnabé Muakadi Muamba.

Cette grande mobilisation est la première depuis des décennies confirment des sources concordantes qui saluent par ailleurs ces performances financières réalisées par la nouvelle équipe dirigeante de cette institution financière qui contribue comme d’autres au budget national.

“Ces performances financières sont à inscrire dans le cadre de la lutte contre la corruption, le coulage des recettes de l’État, le détournement des fonds et blanchiment des capitaux , ces antivaleurs que combat avec hargne le président de la République.” précise un des collaborateurs de l’équipe Muakadi.

Nommé à la tête de la Direction Générale des impôts il y a quelques mois , et face au contexte économique très complexe lié au COVID-19, Barnabé Muakadi Muamba a réussi ce que l’administration Lokadi n’a pas pu faire pendant près de 10 ans en mobilisant presque le double des recettes habituelles pour redorer l’image de ce portefeuille de l’État. Soutient ce collaborateur de Barnabé Muakadi.

Cette mobilisation financière vient mettre à nu toutes les manoeuvres financières orchestrées par l’administration précédente qui avait prédit “l’hécatombe dès l’accès de Barnabé Muakadi à la tête de la Direction Générale des impôts financière” estime un inspecteur de l’IGF.

Rappelons que depuis plusieurs années, l’inspection générale des finances et autres structures fiscales de l’État Congolais n’avaient jamais dans leurs rapports dépassé la barre de 7 milliards comme recettes réalisées par la DGI.

Faustin Kalenga

By 24news