C’est un don additionnel reçu il y’a deux jours du Conseil d’administration de la Banque africaine de développement BAD.

Ce financement de 3,52millions USD servira à la première phase du projet BOALI pour l’interconnexion électrique entre la République démocratique du Congo et la République centre Afrique.

De son côté, Le Fond Africain de Développement (FAD) déboursera un montant estimé à 5,97 Millions USD soit 59,16% et 40,84% restant par le Gouvernement Centrafricain pour couvrir l’ensemble des activités.

Retenons que la convention du FAD ramène la BAD à un coût de 45,73 millions USD de la BAD dont 42,18 millions approuvés en septembre 2012 sur un montant total prévu à 50,05 millions USD pour le projet d’interconnexion des réseaux électriques entre la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine.

Le projet BOALI permettra d’un côté l’aménagement de la Centrale hydroélectrique de BOALI sur la rivière Mbali à 90 km de la ville de Bangui, et celui de Mobaye sur la rivière Oubangui, à la frontière du Congo-Démocratique, de l’autre côté ce projet va renforcer la coopération économique des régions frontalières des deux pays. Il va également améliorer la qualité d’électricité à Zongo, Libenge et Bangui la République Centrafricaine.

Notons que sauf imprévu, le finissage de la première phase du projet est prévu pour l’année 2021 prochaine.

Yvette Ditshima

By 24news