previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Empêché ce jeudi matin 3 décembre de se rendre à Lubumbashi dans une mission officielle, le ministre de l’aménagement du territoire Aggée Age Matembo dénonce la barbarie et les humiliations qu’il a subies à l’aéroport international de ndjili par les agents de la Direction Générale de Migration en dépit de l’ordre de mission dont il était en possession.

<< J’ai été empêché de voyager pour Lubumbashi par un agent de la DGM alors que j’avais l’ordre de mission du premier ministre et la note d’information dont la copie a été réservée au président de la République>>, précise-t-il. Avant de s’indigner sur le sort qui lui a été réservé.

<< J’ai présenté mon ordre de mission et tous les documents comme tout voyageur, la dame de la DGM m’a demandé sur le champs d’appeler le premier ministre ou le président de la République. On est où là>>, s’interroge-t-il?

S’agissant de formalités à remplir à l’aéroport avant tout embarquement, Aggée AGE Matembo dit avoir tout rempli et continue à ignorer le motif pour lequel il se voit empêcher de rendre dans le haut Katanga.

<< J’ai acheté mon go-pass, j’ai fait les tests de COVID-19 comme tout le monde, mais je n’ai pas compris pourquoi l’agent de la DGM doit m’interdire de voyager. C’est triste>>, déplore-t-il.

À noter que depuis un temps, tous les déplacements des ministres FCC sont suivis à la loupe par les agents de la DGM.

“Nous devons suivre cela à la loupe parce qu’il est difficile de comprendre que tous les ministres appartenant à une même famille politique ne se dirigent que dans une même province dont l’insécurité a atteint son paroxysme, le contexte politique de notre pays nous impose un suivi strict et régulier.” Confie un agent de la DGM qui s’est confié à notre médias.

Faustin Kalenga

By 24news