La deuxième vague de la pandémie de Covid-19 a déjà donné ses étincelles. Dans cette optique, plusieurs structures de santé se lancent dans sa lutte. C’est le cas de l’agence sanitaire AFRICA CDC qui vient de déclarer officiellement son implication dans la lutte contre la propagation du coronavirus en République démocratique du Congo. C’était au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa le 02 décembre, organisée à l’Institut national de recherches bio-médicales (INRB).

Prenant la parole en présence de tout le monde, le directeur de Afrika cdc, le Docteur John Nkengason, a présenté la stratégie à mettre en place par cette institution de l’Union Africaine spécialisée en matière de santé. La question de l’éradication de la deuxième vague de la pandémie a été au centre des débats. Le Docteur John Nkengason a proposé que 20% de la population africaine soit vaccinés.

L’agence Africa cdc se dit prête à vacciner la population congolaise en particulier et africaine en général. Elle se fixe l’objectif de contribuer à l’éradication définitive de cette pandémie qui continue à faire de milliers de victimes à travers le monde.

S’agissant de la question relative aux mesures d’assouplissement pour endiguer ce virus, le docteur a plutôt appelé la population congolaise à la résilience en s’impliquant activement en synergie avec les autorités sanitaires pour y mettre fin. Il faudrait à tout prix respecter les mesures barrières édictées par les autorités.

Armel Langanda

By 24news