Jacques Lungwana rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale a accusé réception des pétitions contre le bureau Mabunda ce samedi dans la soirée, confie une source proche des pétitionnaires.

Selon un proche de la présidente de l’Assemblée nationale, le secrétaire général de l’Assemblée nationale a subi des pressions du conseiller spécial du chef de l’État en charge de la sécurité François beya et celles du Directeur général de la DGM pour réceptionner les pétitions.

Toutes les versions malgré leurs divergences attestent cependant que les pétitions contre le bureau Mabunda ont été réceptionnées en attendant la suite.

À noter que dans la journée de ce samedi 5 décembre, plusieurs députés nationaux du FCC, CACH, MLC et Lamuka étaient au palais du peuple pour déposer une pétition contre le bureau Mabunda dont la gestion est décriée depuis plusieurs mois.

Avec cette réception, le bureau Mabunda est d’office réputé démissionnaire et l’intérim sera assuré par le doyen d’âge qui va organiser les nouvelles élections pour un nouveau bureau, conformément à l’article 31 du règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale.

Faustin Kalenga

By 24news