La route nationale numéro 44 axe Makeke-Mambasa dans la province de l’Ituri se trouve dans un état de délabrement très avancé depuis plusieurs mois. Cette situation impacte négativement sur les activités socio-économiques de la population.

Pour ce faire, l’Association des exportateurs des cacaos, cafés et autres produits agricoles (ASSECCAF) a dans une déclaration rendue publique ce samedi 05 décembre 2020, annoncé la suspension de ses activités sur cette axe routier dès ce lundi 07 décembre 2020 jusqu’à la réhabilitation de cet axe routier.

“Il a été constaté avec regret que sur les 114 kilomètres de ce tronçon routier, seuls 18 kilomètres sont praticables grâce aux travaux effectués il y a trois mois l’office de route. Dans tous les points d’achats, dépôts des cacaos se trouvant sur ce tronçon routier, il’ya plus d’espace. Plus de 600 tonnes sont bloqués dans la zone suite au délabrement très avancé de cet axe routier”, lit-on dans ce document.

Selon toujours l’esprit de cette déclaration, des produits agricoles risquent de moisir et occasionné une perte de plus d’un million de dollars aux exportateurs et aux planteurs. L’association des exportateurs des cacaos, cafés et autres produits agricoles indique par ailleurs que plusieurs véhicules restent bloqués sur cet axe routier depuis plus de deux mois suite aux bourbiers.

L’ASSECCAF sollicite l’implication du gouverneur de la province de l’Ituri son excellence Jean Bamanisa Saïdi pour une solution urgente. Il sied de signaler que depuis vendredi 04 décembre 2020 le gouvernement provincial de l’Ituri a signé un contrat avec l’entreprise Jerysson pour entretenir cet axe routier.

GK

By 24news