La Société nationale d’électricité brille de plus en plus dans la fourniture déficitaire de l’énergie électrique dans plusieurs coins de la capitale. Une inquiétude préjudiciable pour cette population pauvre qui malheureusement est contraint à payer la facture qui dépasse dans certains cas le coût habituel.

” nous ne comprenons plus rien de cette société nationale. Nous sommes servi rar me t 12/24 heures. Et ce tous les jours. Mais le comble c’est qu’à la fin de mois nous recevons une facture exorbitante qui ne reflète en rien le service r cu de la sn el”, nous déclaré cet habitant du quartier Lubumbashi dans la commune de Kasa-vubu.

” je pense bel et bien que la Snel est utilisée pour empêcher le succès des actions du Ch f de l’État en faveur de son action le peuple d’abord”nouslaxhe cet enseignant qui déclare avoir déjà vécu plus d’un semaine sans électricité dans son quarti r à Mont Ngafula.

La Rédaction

By 24news