Moins de 24 heures après l’adresse du Chef de l’État, le Front Commun pour le Congo s’est exprimé ce lundi 05 décembre 2020.

Après une réunion de crise dirigée par le coordonnateur de la famille politique de l’ex Chef de l’État, le FCC dit prendre acte de la décision du Chef de l’État de rompre avec la coalition.

Sur la décision relative à la ‘nomination d’un informateur, le Front Commun pour le Congo qui revendique sa majorité au parlement rejette la décision et soutient l’actuel premier ministre Sylvestre Ilunga ilunkamba.

La déclaration du FCC, va certainement envenimer les relations déjà tendues entre les deux familles politiques qui gèrent le pouvoir depuis l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir.

La rédaction

By 24news