Selon les sources concordantes, le président du sénat serait sur une chaise éjectable à l’instar de sa collègue de l’Assemblée nationale.

Une information confirmée par un sénateur du Cach élu du Kasaï oriental qui affirme que près de 50 signatures sont déjà récoltées pour obtenir la destitution du président du sénat mais sans détailler explicitement les griefs portés à sa charge.

Cette démarche confirme-t-il, s’inscrit dans le cadre d’offrir au chef de l’État la nouvelle majorité pour bien mettre en place sa vision.

Faustin Kalenga

By 24news