Devant les Sénateurs, le vice-premier ministre, ministre du Budget Jean-Baudouin Mayo Mambeke a présenté le Projet de Loi des Finances requalificatives 2020 et le projet de Loi des Finances 2021, ce vendredi du 11 décembre à la chambre haute du parlement.

Représentant le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le VPM Baudouin Mayo a réalisé cet exercice technique devant les élus des élus avec beaucoup de précisions. Son intervention est précédée par l’examen de ces deux projets de Loi de Finances à l’Assemblée Nationale. Ceux-ci seront par suite examinés à la commission Économique et Financière du Sénat.

“l’Assemblée nationale après avoir examiné les deux Lois de Finances les a adoptées. Elle les a par la suite envoyées à la seconde chambre de lecture. Les Honorables Sénateurs nous ont invités pour donner des explications sur les motivations de ces deux Lois. C’est ce que nous venons de faire devant les élus des élus”, explique le VPM Baudouin Mayo.

Le ministre du Budget rassure que la loi des Finances est faite au nom de la République, en tenant bien sûr compte de la situation économique du moment. Ce qui revient à dire que, ces deux Lois de Finances tiennent beaucoup plus compte de la situation économique que traverse en ce moment la République démocratique du Congo.

Actuellement sur la table des membres de la commission Économique et FInancière du Sénat, ces deux Lois seront étudiées en profondeur.

Armel Langanda

By 24news