Devant les députés et sénateurs réunis en congrès, Le chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi a bel bien prononcé son traditionnel discours sur l’état de la nation ce lundi 14 décembre 2020 devant les parlementaires réunis en congrès au palais du peuple.

Comme dans son précédent discours du 6 décembre dernier, Félix Tshisekedi s’est montré très fervent sur la nouvelle ligne directrice qu’il entend engager le pays de Lumumba avec des réformes autour de l’Union sacrée dont le gouvernement sera mis en place incessamment.

C’est dans ce contexte que le chef de l’État, a réitéré la rupture de la coalition FCC-CACH qui, selon lui,a paralysé le la pays depuis son accession au pouvoir.

<< J’avais noté pendant l’exécution de Tshisekedi a motivé sa décision de rompre avec ses partenaires du FCC notamment par “les humiliations qu’il a tolérées” et faits divers qui n’ont pas aidé le pays à décoller.

Faustin Kalenga

By 24news