Profitant de son discours sur l’état de la nation, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a annoncé, l’organisation, dans la foulée du 30 juin 2021, des sépultures de celui qui est considéré par tous les congolais comme héros national.

Patrice Emery Lumumba, le tout premier premier ministre assassiné aux lendemains de la proclamation de l’indépendance le 30 juin 1960, n’a jamais eu des hommages nationaux. De son corps, officiellement une dent gardée par l’un de ses bourreaux. Les démarches entreprises par sa famille biologique pour le rapatriement de cette relique sont très avancées. Et avec cette annonce du chef de l’état, plus rien ne va faire obstruction pour que cela soit ramené au pays de ses ancêtres.

Le numéro un congolais a choisi la célébration du 61e anniversaire de l’indépendance pour rendre au héros national des obsèques à la hauteur de son rang. Même si c’est juste une dent, il s’agit bien de celle de Patrice Emery LUMUMBA.

Rappelons que les enfants de Lumumba avaient été, dans un passé récent, reçus par le Président de la République à la Cité de L’UA.

Presse Présidentielle

 

By 24news