Dans le cadre du programme d’enseignement de base, l’UNICEF accepte d’accompagner la RDC dans la construction de 30 000 salles de classe. Un projet qui touche l’éducation des enfants surtout pour au bas âge. Un projet qui rentre également dans le cadre de la gratuité de l’Enseignement de base, prônée par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C’est le deal de la grande rencontre entre le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga et le représentant de Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) en RDC, Edouard Beigbeder. Les deux personnalités ont exprimé leur vœu de matérialiser le programme du chef de l’État sur la gratuité de l’enseignement de base. Il s’agit bel et bien de l’engagement du gouvernement congolais d’absorber des millions de nouveaux élèves induits par la gratuité de l’enseignement et d’accélérer la construction d’écoles à travers le pays.

Selon les dernières statistiques de l’UNICEF, en RDC près de 7 millions d’enfants de 5 à 17 ans ne bénéficient pas de la scolarité faute des moyens. Les deux parties y travaillent profondément pour parvenir à apporter l’éducation de base aux enfants en situation de crise.

Selon le représentant de l’Unicef en RDC, Edouard Beigbeder, cet appuis s’inscrit dans le cadre de l’éducation de base, afin d’offrir à chaque enfant la possibilité d’en bénéficier. L’UNICEF continue d’appuyer la scolarisation des enfants vulnérables sur toute l’étendue du territoire. Au total, c’est 246 écoles qui sont concernées par l’appui de l’agence onusienne, en raison de 30 élèves par école dans la province de Tshopo.

Armel Langanda

By 24news