previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

La traditionnelle réunion de Conjoncture Économique qu’a présidé le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ce mardi 15 décembre 2020 à la Primature, a révélé que grâce aux efforts des exigences du pacte de stabilité du cadre macroéconomique, le franc congolais affiche une stabilité de change sur le marché, avec environ 1968,58 Fc à l’indicatif, contre 2018,83 FC aux parallèles.

La Vice-Première Ministre, ministre du Plan, Élysée Minembwe qui a fait la restitution, a annoncé une accélération du rythme de formation de prix au cours de la deuxième semaine du mois de décembre. L’inflation est passée de 0,127% contre 0,120% la semaine dernière, a-t-elle indiqué. Cette situation est due à la hausse des prix de certains produits notamment les céréales, les viandes, les huiles, les légumes, les vêtements, chaussures, mais également les frais scolaires.

Pour l’évolution de la conjoncture économique à court terme, le baromètre de la Banque Centrale du Congo renseigne que les chefs d’entreprises ont été peu optimistes. Ceci est attesté par un solde global brut d’option de 4,3% après 5,4% au mois d’octobre dernier. Cela s’explique par le repli de la confiance dans le secteur de la construction et celui de l’industrie extractive. Le CCE a aussi constaté d’une part l’augmentation de la production en énergie électrique, soutenue par la mise en service du groupe G24 de la centrale hydroélectrique d’Inga 2 ainsi que l’augmentation de nombres d’heures de fonctionnement groupe numéro 6 d’Inga 1, et de l’autre, la baisse de la consommation du ciment consécutive à la contraction de 25% de la production locale.

Retenons que sur le secteur minier les membres du CCE ont observé une embellie des prix des métaux à l’exception du Cobalt qui a baissé sur le marché.

Yvette Ditshima

By 24news