previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Marche pacifique des professionnels de la craie réunis au sein du syndicat des enseignants du Congo (SYECO) section de Bulongo dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu(Est de la République démocratique du Congo), ce vendredi 18 décembre 2020. L’objectif de la marche était de décrier l’insécurité dans cette partie du pays caractérisée par la tuerie des civils par les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF).

Porteurs des calicots avec des messages de paix, ces enseignants conditionnent la reprise des cours par le rétablissement de la sécurité dans le secteur de Ruwenzori. Ils exigent la prise en charge des enseignants nouvelles unités par le gouvernement congolais et l’arrivée personnelle du Gouverneur de province du Nord-Kivu dans cette région.

Outre ces recommandations, les enseignants exigent aussi la démission du chef de secteur de Ruwenzori qu’ils jugent d’incompétent dans le rétablissement de la sécurité et la libération sans condition des otages y compris le journaliste Pius Manzikala, pris en otage par les rebelles ADF lors de la dernière attaque au village Nzenga-Kasusu.

En fin, les enseignants appellent la population à demeurer toujours très vigilante et à collaborer avec les services spécialisés de sécurité pour mettre fin à l’insécurité.

Il faut noter que depuis la dernière attaque des rebelles ADF au village Nzenga-Kasusu, les habitants des villages environnants se sont déplacés vers les zones supposées sécurisées craignant pour leur sécurité.

GK

By 24news