Plus rien ne va entre Richard Muyej et Fifi Masuka, respectivement gouverneur et vice gouverneur de la province du lualaba. À l’origine de cette crise, la gestion opaque de la province décriée par la vice gouverneur Fifi Masuka, dans une correspondance adressée à l’assemblée provinciale où elle dénonce une litanie des griefs à charge du gouverneur Richard Muyej.

Dans sa lettre, Fifi Masuka dénonce gestion de la province qu’elle estime ” plus que chaotique.” Et affirme par ailleurs qu’aucun contrôle financier ne passe par elle.
Fifi Masuka dénonce également l’existence de plus de 20 comptes bancaires ouverts pour et au nom de la province, mais gérés sans trace ni son contreseing , par Richard Muyej au détriment de la province; Elle épingle en outre L’endettement de la province à hauteur de 40millions USD sans justification valable.

Une dénonciation qui frise la mefiance entre les deux autorités de la province et confirme la thèse de la convocation à Kinshasa du gouverneur Richard Muyej par le gouvernement central pour justifier le détournement de plusieurs millions de dollars selon certaines sources.

Selon la loi , l’assemblée provinciale comme organe délibérant, devra dans les jours à venir, se prononcer à travers des sanctions prévues par la loi, notamment la destitution du gouverneur par une motion de déchéance.

Rappelons qu’il y a deux jours, Fifi Masuka vice gouverneur du lualaba, venait de manifester son adhésion à l’union sacrée initiée par Félix Tshisekedi, et dont le gouvernement sera mis en place bientôt.

Vousdrait-elle se servir de l’Union Sacrée pour bien descendre Richard Muyej? L’avenir nous le sira

Faustin Kalenga

By 24news