Des plaintes de la population de Kindu en rapport avec le couvre-feu décrété depuis le 21 décembre sur toute l’étendue de la République. Dans la nuit du 20 au 21, une meurtre a été commise.

C’est un motard, qui a été assassiné provoquant la colère des ses collègues motards, qui pointent du doigt les éléments de la police nationale qui opèrent des patrouilles. Les motards ont sillonné la ville ce lundi 21 décembre avec le corps de leur collègue assassiné.

Par ailleurs, plusieurs autres plaintes en charge des éléments de la police nationale, accusée de ne pas respecter l’heure indiquée.

” la police nationale ici, ne respecte pas les heures indiquées à savoir de 21 heures à 5 heures”, déclare Mapendo, un jeune vendeur de téléphone

” À partir de 20 heures, les policiers commencent les opérations. Ils se placent dans des endroits obscures dans l’attente des paisibles citoyens qui y passent pour les dépouiller” soutien Amunazo une commerçante.

JAM

By 24news