previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Les huit (8) militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) arrêtés lors de leur manifestation samedi 19 décembre 2020 en ville de Beni dans le Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo), ont la soirée de mardi 22 décembre 2020 été transférés à la prison centrale de Kangbayi. L’information est livrée à 24newsagency.com ce mercredi par Bien-aimé Kyaviro membre de la Lucha-Beni.

“Nos collègues ont été transférés à la prison centrale de Beni-kangbay hier soir vers 17h10, quelques heures plus tard après que notre conseil ait récusé les juges qualifiés d’incompétent à siéger au dossier face à la police contre des civils sans armes ni munis des effets militaires. Le tribunal a une fois de suite renvoyé le dossier pour ce jeudi 09h enfin de permettre à la partie défense de se conformer à la loi”, a-t-il fait savoir.

Il faut noter que ces militants sont poursuivis pour destruction méchante et trouble à l’ordre public. Des audiences en flagrance ont été organisées contre ces militants par le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo. Parmi les cinq (5) juges qui siègent au tribunal militaire, 4 sont des éléments de la PNC. Des audiences ont été renvoyées pour le jeudi 24 décembre 2020 à la demande de la défense qui exige la déposition des juges à ce dossier.

Au même moment la lucha indique maintenir sa pression contre la Monusco qu’elle juge d’être de mèche avec les rebelles qui tuent la paisible population dans la région de Beni. Pour ce mercredi les militants de la Lucha ont été encore dans une manifestation qui est partie du rond point Malumalu pour chuter par un sit-in devant la base de la monusco au quartier Boikene.

GK

By 24news