La journée de mercredi 23 décembre 2020, les éco-gardes du parc national de Virunga ont procédé à la destruction méchante des produits vivriers notamment les maïs, haricots et autres des cultivateurs riverains du parc précité dans les localités de Kabanda et Kibirizi en chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo).

L’information est livrée à 24newsagency.com ce samedi 26 décembre 2020 par Aimé Mbusa Mukanda, l’un des notables de la place qui précise que ces éco-gardes ont sans aucune consultation avec la population détruit des produits vivriers. Il invite les autorités de l’institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) de cesser avec cette pratique qui selon lui risque de créer une crise alimentaire dans le territoire de Rutshuru.

“C’est depuis le mercredi 23 décembre 2020 que les éco-gardes du parc national des Virunga ont détruit méchamment les plantules, les maïs, les haricots des paisibles populations de la chefferie de Bwito. Nous demandons au Directeur provincial de l’ICCN de pouvoir indemniser les victimes de cette destruction car trop c’est trop. Nous voulons que cette pratique prenne fin. Plus de dix (10) hectares c’est beaucoup, il faut aussi que les éco-gardes soient renforcés en capacité pour que cette situation ne se reproduise plus”, a-t-il fait savoir.

En fin, la notabilité de Rutshuru demande la délimitation urgente du parc national des Virunga afin de permettre aux cultivateurs de bien réaliser leurs activités champêtres.

GK

 

By 24news