Dans le souci de sauver la gratuité de l’Enseignement de base telle que voulu par le Chef de l’Etat, la Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et élèves (Lizadeel) préconise l’initiation d’une loi permettant au gouvernement de procéder à la collecte des fonds.

Cette organisation de la société civile œuvrant dans le secteur de l’éducation a fait cette proposition dans le but d’éliminer définitivement les obstacles qui jonchent l’application de la gratuité de l’enseignement de base en RDC, décrétée depuis l’année scolaire 2019-2020, par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C’est ce lundi 28 décembre 2020 que le mémorandum signé par le président du conseil d’administration de la LIZADEL, cette ONG a épinglé les problèmes qui compromettent cette gratuité de l’enseignement.

Pour redorer l’enseignement en RDC et sauver la gratuité, la LIZADEEL propose notamment l’audit du système éducatif en vue d’identifier les écoles ainsi que les personnels fictives et de rechercher des fonds innovants. En outre, il faudrait redynamiser le Fonds de promotion de l’éducation ; intégrer dans tous les produits de consommation, une taxe pour l’éducation ; la publication de la cartographie des écoles par province, ville, territoire, secteur, localité et l’implication du ministère de l’Intérieur.

Armel Langanda

By 24news