Les services de sécurité ont, la journée de ce jeudi 31 décembre 2020 effectué un contrôle systématique des détenus de la prison centrale de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Il a été constaté que certains détenus communiquent avec certains groupes armés négatifs dans cette partie du pays pour une éventuelle attaque de cette prison.

Au cours de ce contrôle, les services de sécurité ont récupéré cinq (5) téléphones des anciens seigneurs de guerre qui se trouvent dans cette maison carcérale mais aussi d’un député du nom de Boyoko, condamné pour avoir été impliqué dans le dossier de meurtre des sujets chinois.

La convention pour le respect des droits humains (CRDH) antenne d’Irumu félicite le travail effectué par les services de sécurité. Cette structure citoyenne souhaite que des opérations pareilles soient une habitudes dans toutes les prisons de la République Démocratique du Congo.

GK

By 24news