La République Démocratique du Congo (RDC) se souvient chaque le 04 janvier de l’année, des martyrs de l’indépendance tués le 04 janvier 1959 à Kinshasa. Pour en parler, la rédaction de 24newsagency.com est allé à la rencontre du chef des travaux Ulimwengu Vivombano, historien à l’institut supérieur pédagogique d’Oicha (ISP/OICHA).

Cet historien de formation a passé en revue l’événement qui s’était déroulé. Il précise que plusieurs dégâts tant matériels qu’humains avaient été enregistrés. “Si le Gouvernement congolais avait dressé un bilan de 42 personnes tuées, l’ABAKO par contre avait parlé de plus de 400 personnes tuées”, a-t-il indiqué.

Parlant des conséquences, le C.T Ulimwengu Vivombano indique que cette situation a été à la base de l’indépendance de la République Démocratique du Congo. Néanmoins sur le plan politique cet enseignant précise que le Congo n’a jamais jouit de son indépendance faisant allusion à la situation sécuritaire que traverse le pays ces jours-ci.

GK

By 24news