Les députés du FCC et ceux de l’Union sacrée se bousculent actuellement en pleine séance au sujet des matières retenues dans le calendrier par le bureau d’âges qui a convoqué la session extraordinaire ce mardi 5 janvier 2021.

Selon le calendrier, il est prévu hormis l’élection du bureau définitif, le contrôle parlementaire qui pourrait ouvrir la brèche à la destitution du premier ministre dont la motion de censure est déjà en gestation.

Le service de sécurité commis au palais du peuple tente vainement de calmer je jeu.Le président du bureau d’âges très déterminé a repris la parole pour poursuivre avec la plénière.

Faustin Kalenga

By 24news