previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

L’insécurité règne toujours à Beni (Nord-Kivu). Dans cette partie de l’Est de la RDC, 23 personnes ont été encore égorgées en ce début de semaine renseigne le député National Paul Muhindo Vahumawa qui appelle le chef de l’État à s’impliquer afin d’éradiquer l’insécurité dans cette région.

Cet appel lancé au commandant suprême est non seulement de remplacer les commandants FARDC en place depuis belles lurettes mais aussi de permuter toute la chaîne de renseignement de ce coin stratégique du pays afin de doter l’armée de moyens suffisants, car, ajoute l’élu de Beni territoire, la localité de Mwenda a été attaquée encore hier en plein jour, mais bien avant cela la population affirme avoir aperçu la circulation aérienne des hélicoptères qui appartiennent à la MONUSCO, et plus tard dans la soirée, les massacres ont eu lieu et ont par conséquent coûté la vie à 23 citoyens. ET curieusement, dans une maison où il y a eu tuerie, la carte de visite d’une autorité a été répertoriée, confie un habitant du lieu.

Dans ce contexte que le député National Paul Muhindo lance un appel vibrant aux autorités compétentes d’ouvrir des enquêtes approfondies, sans attendre la mise en place du nouveau gouvernement national pour s’occuper de la vie des citoyens congolais en proie aux groupes armés dans cette partie du territoire Nationale.

Exaucée Momba Kalemba.

By 24news