Le bureau d’âges s’ est exprimé jeudi 7 janvier dans une interview accordée à Top Congo pour éclairer l’opinion sur la polémique autour du budget de la session extraordinaire à l’assemblée nationale.

Selon le rapporteur de la chambre basse Gaël Bussa, le montant sollicité par le bureau ne viole aucune disposition réglementaire de cette chambre ainsi que la ligne budgétaire établie.

Ayant tracé toutes les dépenses canalisées à travers le montant de 12 millions, Gaël Busa dénonce cependant le fait qu’un document officiel se retrouve dans les réseaux sociaux ce, dans le seul but de vilipender le bureau dont il est rapporteur.

D’après Gaël Bussa l’enveloppe demandée par son bureau pour la session extraordinaire est la même demandée par tous les bureaux précédents.

“Le montant demandé est celui prévu par la loi,c’est l’article 65 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui stipule que pendant la session extraordinaire les députés reçoivent une prime équivalent à leurs émoluments mensuels”, a précisé Gaël Bussa

Ceux qui montent au créneau ajoute-t-il, pour décrier le montant sollicité par le bureau doivent savoir que dans cette enveloppe il ya les émoluments des deputés , le frais de fonctionnement et la paie des administratifs.

Sarah kayeye 

By 24news