Un climat inhabituel règne ce lundi à l’université de Kinshasa où des étudiants en colère , réclament sans délai la reprise des activités académiques.

Un groupe des jeunes gens manifestent dans les installations de l’université et accusent les autorités du pays de vouloir enfreindre leur éducation sous prétexte d’un COVID-19 qu’il qualifie de sélectif.

Dans un communiqué publié, le président des étudiants de l’Union protestante du Congo (UPC) s’interroge sur le caractère sélectif des mesures conservatoires prises par les autorités sanitaires.

<< Vous autorisez les bars , les églises et marchés de fonctionner, et à nous ,vous refusez l’éducation. Le COVID-19 est-il sélectif ?>>, s’interroge-t-il.

Rappelons que depuis le 15 décembre sous l’égide du président de la République, le secrétariat technique de la lutte contre le COVID-19, a annoncé certaines mesures pour lutter contre la deuxième vague du Corona virus. Il était notamment question de fermer les établissements scolaires et académiques en déhors du couvre feu imposé sur l’ensemble du territoire national.

Faustin Kalenga

By 24news