Depuis ce lundi 11 janvier, le collectif de médecins non payés sont dans les rues pour protester contre l’agression de leur confrère Docteur Blaise LUENGO médecin au centre hospitalier de Ngiri-ngiri victime d’une attaque dans la nuit du 28 décembre 2020, à limete poids lourds.

Cette protestation est décrétée pour trois jours soit du 11 au 13 Janvier 2021. Le collectif signale que ces trois jours de protestation sont observées sur toute l’étendue du pays avec comme dress code bandeau rouge au bras pour dénoncer leur indignation au regard du traitement dégradant qu’a subi leur confrère.

Au nom du collectif, Dr Junior MPASU promet d’aller en grève si leur collègue vn’est pas pris en charge correctement.

« Si un tel acte se répète d’une part et autre part si nous ne sommes pas alignés aux primes de risque et au salaire par le gouvernement, nous allons sécher les hôpitaux », a-t-il menacé

Il ajoute que, « c’est depuis 2019 que le Président de la République Felix TSHISEKEDI avait demandé au gouvernement d’aligner tous les médecins, jusqu’au moment où nous parlons rien n’est fait, alors que nous sommes environ 5900 non pris en charge par l’état congolais », a-t-il ajouté

Yvette Ditshima

By 24news