previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

A 20 jours de la fin de son mandat en République démocratique du Congo, la représentante du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Leila Zerrougui annonce qu’il y aura d’ici juin 2021 la réduction de la présence des ses services de six à quatre.

L’objectif poursuivi, est de chercher à se concentrer sur les quatre provinces de l’Est de la RDC dérangées par l’insécurité grandissante.
Elle l’a annoncé ce mardi 12 janvier 2021 au sortir d’un échange avec le président du Sénat au Palais du peuple.

Conformément à leur planification, la présence de la mission onusienne sera réduite mais beaucoup plus renforcée dans quatre provinces de la partie Orientale de la RDC où persiste encore les conflits et l’instabilité.

S’agissant de la situation politique qui prévaut actuellement en RDC, la patronne de la Monusco a indiqué restée dans la même position.
« Les divergence peuvent exister mais, il faut juste que ce genre d’exercice se fasse dans le cadre des respects des règles politiques en tenant compte des aspiration des congolais. Je plaide toujours pour la stabilité et le règlement pacifique des divergences à travers le dialogue. Par ailleurs, bien évidemment, je respecte la position des institutions », a-t-elle renchérit.

Dépêchée en RDC depuis, février 2018, le mandat de la représentante permanente du secrétaire général de l’ONU en RDC, Leila Zerrougui approche déjà à sa fin.

Armel Langanda

By 24news