<<Le parti de Moïse katumbi décide de rester dans l’opposition républicaine pour permettre au chef de l’État de continuer avec son mandat jusqu’au bout afin d’éviter le bouc émissaire en cas d’échec>>, a déclaré Mohindo Nzanghi sur Top Congo

Le cahier de charge des uns et des autres dans l’union sacrée s’avère le problème majeur à la base d’un éventuel échec de l’Union sacrée.

À noter que lors de leur troisième et dernière réunion, Félix Tshisekedi et ses nouveaux alliés Jean Pierre Bemba et Moïse katumbi ne se sont pas accordés sur la gestion de la primature et de l’Assemblée nationale.

C’est dans ce contexte que les députés pro-katumbi disent craindre l’élargissement de la coalition FCC-CACH avec les adhésions massives des députés FCC à l’union sacrée.

Faustin Kalenga

By 24news