C’est  une grande réforme en République démocratique du Congo, à travers sa lettre du 12 janvier 2021, le Premier-Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a autorisé le ministre des affaires foncières à prendre un arrêté pour codifier l’imposition de la certification de la valeur vénale des biens immobiliers et l’obligation de payer par voie bancaire toutes les transactions immobilières pour un montant égal ou supérieur à 10.000 $.

Selon le patron des affaires foncières, le processus de mise en autorisation de la bancarisation obligatoire de toutes les transactions immobilières débute dès le 31 janvier prochain.

Avec cette réforme, Aimé Molendo veut troquer le statut peu enviable de faible contributeur des recettes de l’Etat, attaché à son ministère à cause du coulage, contre celui du principal contributeur au budget national.

Notons que, La lettre du chef du gouvernement répond à l’une des demandes de son ministre celle de déployer sa politique en matière de maximisation des recettes contenue dans sa note technique.

Yvette Ditshima

By 24news