Le vice-premier ministre, ministre du budget Jean-Baudouin Mayo a échangé ce lundi 25 janvier avec les experts du ministère du Budget et ceux de l’Agriculture ,ce lundi 25 janvier 2021 dans le but de trouver les voies et moyen pour vite liquider les prévisions budgétaires 2021 liées au plan de relance agricole adopté au Conseil des Ministres.

Une stratégie pour sauver l’économie nationale face à la pandémie de Covid-19 qui, jusqu’à ce jour, ne cesse de menacer les finances publiques.

A en croire nos sources du ministère du budget, le secteur agricole en RDC est en train de prendre de l’ampleur. Il est et reste une priorité pour le gouvernement congolais. La relance de ce secteur a été bien suivie dans l’élaboration du Budget 2021, actuellement en pleine mécanisation.

Le deux parties à savoir, le ministère du Budget et celui de l’Agriculture, devront revoir quelques détails sur la régularité du dossier du fournisseur des services « DĖM », bénéficiaire déjà de deux phases de financement du gouvernement congolais.

Le VPM Baudouin Mayo confirme : « Le Budget 2021 a réservé une enveloppe conséquente à cette 3ème phase de liquidation ».

Pour sauver l’économie de la RDC frappée par la pandémie, le gouvernement congolais a trouvé le trou. C’est de relancer son secteur agricole. Avec plus au moins 80 hectares de terres cultivables non encore exploitées, la RDC a tous les moyens pour relancer son secteur agricole.

Armel LANGANDA

By 24news