Martin Fayulu est sorti de son silence sur les adhésions massives des politiciens à l’Union sacrée de la nation, dont Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, membres de la plateforme LAMUKA.

Dans un communiqué rendu public ce 27 janvier, le coordonnateur actuel de Lamuka, Martin Fayulu Madidi, a étalé noir sur blanc les absences répétées de Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, depuis sa prise de pouvoir à la tête de cette plateforme politique le 12 octobre 2020.

Martin Fayulu s’appuie sur la forte implication de ses camarades Katumbi et Bemba quant à la formation de l’Union sacrée de la nation de Félix Tshisekedi, dont le pouvoir avait été remis en cause par ceux-ci au prélude de son mandat.

Ces engagements aux côtés de Félix Tshisekedi délient, par conséquent, les appartenances de Bemba et Katumbi à Lamuka, dont les absences répétées ont paralysé le bon fonctionnement de cette plateforme politique.

Martin Fayulu estime donc que Bemba et Katumbi se sont écartés de l’objectif fondamental et de la vision de Lamuka et devront tirer les conséquences qui s’imposent.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news