Le DG de la DGRK en tournée dans les communes de la capitale pour la sensibilisation fiscale.

Cette tournée qui a démarré ce jeudi 28 janvier 2021 vise à apporter aux communes de Kinshasa un appui financier et en outils de sensibilisation pour la réussite de la campagne de recouvrement de l’impôt foncier et de l’IRL lancée par le gouverneur de la ville de Kinshasa mardi dernier après avoir déclaré et payer ses impôts.
Kuluta Ntula a commencé par la commune de Kinshasa où il a été accueilli par le bourgmestre Rossy Kiwa .
Dans leur séance de travail, quelques idées ont germé pour améliorer les techniques adaptées pour cette campagne voulue de porte à porte avec le concours des municipalités. Ce, pour maximiser les recettes de la ville.

Puis le directeur général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa accompagné de son adjoint et de plusieurs de ses collaborateurs donne 40 mégaphones, quelques banderoles aux messages appelant à payer l’impôt ainsi qu’une enveloppe au numéro numéro un de la commune de Kinshasa en l’invitant à multiplier les efforts pour que sa municipalité recouvre le lus d’argent.
En effet, une rétrocession est garantie aux communes qui mettent ainsi à contribution chefs des quartiers et chefs des rues pour plus d’impact.

p P0
Après la maison communale de Kinshasa, le cortège du DG de la première régie financière de la capitale s’ébranle vers la commune voisine de Barumbu où Guillaume Ilunga ainsi que quelques agents de la DGRK attendaient.
C’est le même exercice auquel se soumet Félicien Kuluta Ntula qui n’a pas manqué de rappeler à la fin de sa tournée nb qu’aucun agent n’a le droit de percevoir l’argent.
Seules les banques encaissent l’argent après que l’assujetti ait procédé à la déclaration qui lui donne droit à la note de perception.
Au delà du 1 er fevrier, la date butoir, le contribuable s’expose aux pénalités.
Félicien Kuluta Ntula a signifié que la campagne vise à mobiliser toute la population comme le veut le slogan: pas une parcelle sans payement de l’impôt foncier. Et pour ceux qui ont des locataires, ils ont l’obligation aussi de s’acquitter de l’impôt sur le revenu locatif.
“Payer ses impôts donnent les moyens à la ville pour concrétiser des projets dont la population sera la première bénéficiaires, a-t-il dit avant de rappeler que les routes reconstruites comme Mongala, victoire et celles en chantier comme Pierre Elengesa, les avenues Mombele et de la paix ont été financé par l’argent de l’impôt.
” Il faut donc donner à nb la ville la possibilité de matérialiser le programme quinquennal du gouverneur qui a comme socle Kinshasa bopeto.
Notons que la tournée va se poursuivre ce vendredi avec la même détermination qu’affiche le tout nouveau DG de la DGRK.

Celcom/Hvk

By 24news