Au total 57 magistrats nommés à la cour de cassation, conseil d’État et dans les cours et tribunaux ne reçoivent pas leurs émoluments et autres avantages depuis leur nomination par Félix Tshisekedi le 17juillet 2020.

L’information est confirmée par le président de l’ONG ACAJ qui accuse le ministère des finances, du budget ainsi que la banque centrale qui bloquent chacun à son niveau le paiement de ces hauts magistrats.

Rappelons que la nomination par ordonnance présidentielle de ces hauts magistrats est l’un des éléments à la base de la rupture de la coalition FCC-CACH. Le FCC de Joseph Kabila n’avait cessé de crier à une violation de la constitution.

Faustin Kalenga

By 24news