En mission sécuritaire et humanitaire dans le grand Nord-Kivu, le Gouverneur de province a tenu un meeting populaire la journée de samedi 30 janvier 2021, en commune rurale de Kayna, entité située dans la partie Ouest du territoire de Lubero. Carly Nzanzu Kasivita, a devant la population réitéré un message d’espoir pour le retour de la paix et la sécurité dans cette partie du pays.

Le numéro un de la province du Nord-Kivu, a profité de l’occasion pour appeler la population de Lubero de continuer à soutenir son armée et la police nationale congolaise car selon lui, les FARDC et la police ne peuvent jamais réussir à sécuriser la population sans l’accompagnement de celle-ci.

“Ne pensons pas que la sécurité est seulement pour les FARDC et la police mais c’est une affaire de tout le monde. Nous avons besoin de la contribution de la population. Nous devons nous désolidariser de toute personne qui veut séparer la population à son armée. Nous n’avons pas une autre armée à part nos FARDC et nos policiers. Si nous voulons vaincre l’ennemi, nous devons collaborer ensemble”, a-t-il fait savoir devant la population venue pour l’écouter.

À cette même occasion, le Gouverneur a adressé un message de réconfort et de compassion à la population du territoire de Lubero et plus particulièrement celle de Kayna, village d’origine de feu Colonel Vita Kitambala, lynché dans une justice populaire à Lume il y a peu.

Gires Kasongo

By 24news