previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Dans une note circulaire signée par son directeur de cabinet récemment nommé Guylain Nyembo, le président de la République interdit aux membres du gouvernement réputés démissionnaires d’engager toutes dépenses si ce n’est par l’autorisation de la haute hiérarchie, précise le communiqué.

Par ailleurs, le chef de l’État soumet tout cas d’exception à son appréciation voire le déplacement de n’importe quel membre du gouvernement censé expédier les affaires courantes.

Ces mesures conservatoires prises contre le gouvernement équivalent également pour les responsables des établissements publics et les entreprises du portefeuille de l’État, précise Guylain Nyembo.

Cependant ajoute le communiqué, les dépenses autorisées sont celles relatives à la prise en charge du personnel des cabinets.

Rappelons que vendredi 29 janvier dernier, suite à une motion de censure votée contre lui et son gouvernement, le premier ministre a déposé sa démission auprès du chef de l’État mettant ainsi fin définitivement à la coalition FCC-CACH.

Faustin Kalenga

By 24news