L’ONG-DH convention pour le respect des droits humains (CRDH) antenne d’Irumu dans la province de l’Ituri, alerte sur la carence en médicaments dans plusieurs structures sanitaires de la place. C’est à l’exemple du centre de santé de référence de Bwanasura qui a accueilli des déplacés de guerre venus du Nord-Kivu et du territoire d’Irumu en Ituri.

Dans un entretien avec la presse locale ce lundi 1er février 2021, Christophe Munyanderu, coordonnateur de la CRDH-Irumu, indique que le village de Bwanasura a accueilli plusieurs déplacés de guerre qui vivent dans des conditions de vie très déplorables. Il plaide pour une aide urgente avant que le pire n’arrive.

“Plusieurs malades sont des déplacés qui proviennent du Nord-Kivu et d’autres dans des villages du territoire d’Irumu où il y a eu des attaques répétitives des rebelles ADF et d’autres groupes armés. Le centre de santé de Bwanasura ne fonctionne pas comme il faut. Le médecin Directeur a confirmé que le stock en médicaments dans la pharmacie est épuisé. Les malades sont dans l’incapacité d’honorer leurs factures”, a-t-il fait savoir.

La personne ressource plaide aussi pour la prise en charge du personnel soignant de ce centre de santé surtout que les infirmiers ne reçoivent plus rien comme encouragement.

Gires Kasongo

By 24news