En plus de 12 millions de dollars sollicités par le bureau d’âge pour l’organisation de la session extraordinaire, 500.000 USD ont été également sollicités pour l’organisation de l’élection du bureau définitif.

Selon Chrsitophe Mbosso, président du bureau d’âge et candidat unique au poste de président de l’Assemblée nationale, cette somme d’argent est allouée uniquement au contour électoral.

« Nous avons certes sollicité 500.000 USD qui vont nous aider à acheter les bulletins de vote déjà imprimés et payer les policiers supplémentaires qui viendront encadrés les candidats et la population pendant cette période électorale», a déclaré Christophe Mbosso sur Top Congo.

S’agissant de 12 millions ayant causé le tollé général dans l’opinion, le doyen d’âge a affirmé que cette somme est celle qui a été toujours versée depuis la nuit de temps.

« Tous les bureaux précédents recevaient la même somme, y compris le bureau Mabunda.

Rien n’a été inventé le reste n’est que chantage médiatique des aigris qui aimaient manger seuls sans penser à leurs collègues.»

Dans la foulée, Chrsitophe Mbosso a rejeté l’hypothèse selon laquelle, à la remise et reprise, il aurait trouvé près de 3 millions de dollars américains dans les caisses de l’État comme l’avait annoncé dans les médias un député FCC Joseph Kokonyangi.

Faustin Kalenga

By 24news