Alors que c’était le point essentiel qui a fait l’objet à l’ordre du jour de la session extraordinaire du sénat, la ratification sur la loi de la Zone de libre-échange ne sera pas votée à la chambre haute du parlement, a indiqué Alexis Thambwe Mwamba dans son discours inaugural sans examen de la plénière.

«Nous avons malheureusement pas voté le projet dans les mêmes termes. Ce qui fait que le chef de l’État doit selon la constitution promulguer la loi dans les termes adoptés par l’assemblée nationale», explique Alexis Thambwe Mwamba sans accorder la parole aux sénateurs qui l’ont réclamée.

Sous de vives tensions, la plénière de ce mardi 2 février a connu un climat inhabituel entre les sénateurs pro-kabila et pro-Tshisekedi, au sujet de la pétition déposée le même jour visant la destitution du président du Sénat.

Suite à ces tractations violentes , le huis Clos a été décrété et plusieurs dénonciations dont celle du sénateur MLC Valentin Gerengo qui fustige la procédure utilisée par le président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba.

« On ne peut pas nous payer les émoluments d’un mois pour une plénière d’un jour, on ne peut pas ouvrir la plénière le même jour et la clôturer», a-t-il dénoncé.

 

Faustin Kalenga

By 24news